Tous les termes concernant le vin à connaître pour faire de vous un expert

0
35

Pour les débutants en œnologie ou les amateurs de vins, décrire ce qui se déroule par le nez ou par la bouche lors de la dégustation peut être complexe. Il faut dire que les mots utilisés par le vigneron ne sont pas des plus accessibles ! Voici ce qu’il faut connaître sur le vin et les vignes !

Quelle est la composition du vin ?

Que ce soit une bouteille venant des Côtes-du-rhône, de la vallée du Rhône, du Languedoc Roussillon, de Bourgogne ou du vignoble Bordelais, le vin est principalement doté d’eau à 85% et de 15% d’alcool :

  • L’éthanol ;
  • Le glycérol ;
  • Le sorbitol ;
  • Le butylène glycol ;
  • Le méthanol.

Dans les vins rosés, les vins rouges, les vins blancs, on retrouve aussi des sucres, des acides et des composés phénoliques (tanins, ou anthocyanes). On peut également trouver des substances minérales et diverses substances organiques. 

Les termes pour qualifier le vin : Ce que l’on retient

Robe

Il s’agit du visuel de votre vin. La dégustation débute par tout ce qui a attrait aux yeux, surtout les belles nuances de couleurs. 

Généralement, un vin rouge dispose d’une robe sombre, rubis ou pourpre. Sa robe plus elle est ancienne, plus on y retrouve des couleurs tuilées. Pour le vin blanc, on a tendance à retrouver des reflets verts.

Voir les 1000 mots pour en savoir plus sur les termes pour qualifier le vin.

Le nez

Ici, on fait référence à tout ce qui est aromatique. Avant de déguster, il est obligatoire de le sortir étant donné que l’odorat a une forte place dans la dégustation. Cela permet de déceler des notes de fruits rouges, d’agrumes…

Le bouquet

Il est utilisé par les vignerons afin de décrire les arômes complexes se développant dans une bouteille. On peut retrouver un goût fruité ou empreint d’acidité à base de citron, de fraise ou de framboise par exemple, associé aux raisins. 

L’attaque

C’est l’effet que vous procure le vin une fois en bouche. C’est la première impression du produit du terroir que vous allez tester. Cette attaque peut être plus douce comme elle peut être plus forte.

La matière

Il s’agit de la sensation suscitée par le vin une fois qu’il touche votre palais. On utilise souvent toute une panoplie de texture pour décrire cela.

Les cépages

Il faut savoir que les vignes cultivées sont différentes les unes des autres en raison de leur feuillage et de leurs grappes. Elles vont constituer le cépage. On en distingue plusieurs : pinot gris, merlot, coteaux, pinot noir, cabernet sauvignon…

Ample

Associé à la matière c’est un terme évoquant la sensation d’un breuvage doté d’une matière enrobée en bouche et dont la palette aromatique occupe la totalité de la bouche. 

Tannique

C’est un vin très puissant. Les tanins sont des molécules que l’on retrouve dans la peau et les pépins du raisin. Ils donnent cet aspect assez rugueux. Pour les grands vins de garde, les tannins vont s’adoucir au fil du temps.

Un terme pour décrire les tannins : Rond. La rondeur décrit un vin sans agressivité. 

Equilibre

C’est le point le plus important lors d’une dégustation. Il faut un bon équilibre et une belle harmonie pour avoir un vin de grande classe.

Comment assurer la conservation d’un grand-cru ?

Lorsque l’on commence à acheter des grands vins, que l’on ne va pas directement consommer, se pose la question de sa conservation afin d’en garder ses arômes et sa finesse. 

Parmi les principaux critères à prendre en compte on retrouve :

  • La température oscillant entre 12 et 13°C ;
  • L’hygrométrie, à 70-75% d’humidité ;
  • L’obscurité ;
  • L’absence de vibrations.

Les bouteilles doivent être gardées couchées afin de maintenir le bouchon humide et l’empêcher de se dessécher. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here