Un environnement confortable est essentiel pour un sommeil sain. L’idéal est de maintenir la température de votre chambre à 20 degrés, à quelques degrés près.

La température de votre corps diminue pendant le sommeil, et une pièce fraîche, mais pas froide, vous aidera à  dormir sereinement.

Les nourrissons peuvent avoir besoin d’une température ambiante un peu plus élevée pour dormir, mais vous devrez éviter de monter le thermomètre de plus de quelques degrés pour que leur petit corps ne soit pas surchauffé.

Ce que la science dit

Il existe des raisons scientifiques pour lesquelles une température ambiante d’environ 19 °C est optimale pour un bon sommeil nocturne. Cela concerne la régulation de la température interne de votre corps.

La température interne de votre corps se modifie au cours d’une période de 24 heures. C’est ce qu’on appelle le rythme circadien. Votre corps commence à perdre de la chaleur à peu près au moment où vous vous couchez et continue à se refroidir jusqu’à ce qu’il atteigne son point le plus bas à l’aube, vers 5 heures du matin.

Votre corps se refroidit en dilatant les vaisseaux sanguins de votre peau. Lorsque votre température commence à baisser la nuit, vous pouvez remarquer que vos mains et vos pieds se réchauffent au début. Cela est dû au fait que votre corps laisse la chaleur s’échapper  pour réduire votre température corporelle.

Si la température de votre environnement de sommeil est trop chaude ou trop froide, cela peut affecter la baisse de la température interne de votre corps et perturber votre sommeil.

Selon plusieurs études, la température de la pièce où vous dormez est l’un  des éléments les plus déterminant de la qualité de votre sommeil.

Divers sondages ont révélé  que la plupart des gens ont des habitudes de sommeil anormales pendant les mois d’été les plus chauds, lorsqu’il peut être plus difficile de maintenir les pièces où l’on dort à une température optimale. Cela peut avoir un impact sur la capacité du corps à se refroidir la nuit.

Trop chaud ou trop froid

Les températures en dehors des conditions de sommeil confortables peuvent avoir un impact sur votre sommeil global de différentes manières.

Température trop élevée

Vous pouvez remarquer que vous avez un sommeil agité lorsque la température de la pièce est supérieure à la température optimale de sommeil.

L’humidité, en plus de la chaleur, peut également contribuer aux problèmes de sommeil.

Température pas assez élevée

En général, le froid n’affecte pas votre cycle de sommeil, mais il peut rendre l’endormissement plus difficile et avoir un impact sur d’autres aspects de votre santé. Si vous avez trop froid pendant votre sommeil, votre corps peut modifier sa réponse cardiaque.

Est-ce différent pour les bébés ?

Il n’est pas nécessaire de créer un environnement de sommeil très différent pour les bébés. Vous pouvez envisager d’augmenter la température d’un ou deux degrés, mais ils devraient être bien dans une pièce entre 15,6 et 20 °C à condition qu’ils soient habillés correctement. Pour une précision optimale, munissez vous d’un thermomètre de chambre pour bébé

 Veuillez néanmoins, éviter de surchauffer la pièce ou dors un nourrisson, car cela peut augmenter le risque de mort subite du nourrisson.

Vous devez faire dormir votre enfant dans un simple dormeur respirant et un sac de couchage. Les sacs de couchage peuvent être fabriqués dans des matériaux plus ou moins chauds, et vous pouvez les échanger selon les saisons.  Par ailleurs, votre enfant ne doit rien avoir sur la tête, car cela affecte la température interne du corps et peut empêcher l’enfant de se rafraîchir.

Vous pouvez vous assurer que votre bébé n’a pas trop chaud en lui touchant la nuque ou le ventre pendant son sommeil. Si sa peau est chaude ou en sueur, enlevez une couche de vêtement.

Enfin, il est essentiel pour votre  bébé de dormir dans un environnement sombre et calme pour favoriser un sommeil sain.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋