Toute personne travaillant sur ou près d’une installation électrique doit posséder une habilitation électrique. Celle-ci est obtenue par le biais d’une formation. Tous les détails dans ce qui suit

Habilitation électrique : Qu’est-ce que c’est ?

La législation en vigueur exige que les travailleurs qui effectuent des opérations sur ou à proximité des installations électriques disposent d’une habilitation électrique au vu des risques pour le personnel. Il s’agit dans ce cas de la reconnaissance par l’employeur, de la capacité d’une personne sous son autorité à réaliser en sécurité les tâches confiées. Il ne faut pas confondre diplôme en électricité et habilitation électrique. En effet, l’habilitation électrique reconnait une capacité et non pas une compétence. Le titre d’habilitation est personnel et ne peut être remis à autrui. Pendant les heures de travail, il est exigé du titulaire de le porter sur lui ou le garder à sa portée. Il existe plusieurs niveaux d’habilitation électrique, autorisant les personnes à intervenir sur des installations plus ou moins puissantes.

Habilitation électrique : Contenu de la formation

La formation habilitation électrique contient 2 parties : une partie théorique et une partie pratique. Son objectif est l’obtention d’une aptitude professionnelle dans le domaine de la prévention du risque électrique. Cette formation habilitation électrique va aborder les premières notions d’électricité, les risques électriques et les effets de l’électricité sur le corps humain. Les stagiaires vont être formés à la conduite à avoir en cas d’électrocution, la protection contre les dangers de l’électricité et aux risques d’incendies.

Habilitation électrique : Pour qui ?

L’habilitation électrique concerne tous les corps de métier (mécaniciens, électriciens, peintres, menuisiers, agents de sécurité, informaticiens, ascensoristes, gardiens d’immeuble…) et tout le monde (salariés, personnel intérimaire, sous-traitants, auto entrepreneurs…). Une habilitation électrique est délivrée à toute personne qui doit accomplir des tâches d’ordre électrique ou non électrique dans un environnement d’ouvrages ou installations électriques comme par exemple l’accès à certains locaux électriques, surveillance de travaux d’ordre électrique, réalisation de consignations, mesurages…

Habilitation électrique : Pourquoi ?

La formation en habilitation électrique est obligatoire. En effet, elle est nécessaire pour apprendre à réaliser des interventions sur des installations électriques sur la base  de conditions sécurisées. Cette formation doit aussi obligatoirement être suivie par les employés qui exercent leur fonction à proximité de dispositifs électriques. Un certificat est ensuite délivré par le médecin de travail aux personnes formées à la fin de l’apprentissage.

L’habilitation électrique est régie par la norme NF C18-510 et à ce titre elle oblige les entreprises à former leurs employés aux nouvelles normes en termes d’autorisation électrique. Cette mesure est obligatoire  pour garantir la sécurité du personnel d’une société, et des biens.

Habilitation électrique : Validité

Une habilitation électrique est valide pendant une période de 3 ans. Ensuite, le salarié doit suivre encore une fois une formation pour mettre à jour ses connaissances et s’informer des nouveautés en rapport avec la réglementation. Cette habilitation électrique peut être soit annulée ou suspendue par la direction de l’entreprise à tout moment. Par contre, celle-ci peut  être révisée dès que cela est nécessaire comme par exemple en cas de changement d’entreprise ou de fonction, mutation, interruption pendant une longue durée, évolution technologique ou des méthodes de travail…

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋