Détecter les sources de dégât des eaux : nos conseils

0
564
dégât des eaux

Vous constatez des taches sombres sur votre mur, du papier peint qui cloque, de la peinture qui s’effrite, une odeur nauséabonde dans la pièce, une auréole au niveau du plafond ou encore des murs qui coulent de l’eau ? Si ces symptômes apparaissent soudainement, cela veut dire que vous subissez un dégât des eaux dans votre logement. Avant de procéder à une remise en état, il est nécessaire d’identifier les différentes causes. Poursuivez votre lecture pour découvrir ce qu’il faut savoir sur la détection d’un dégât des eaux

Identifier les causes du dégât des eaux, c’est indispensable !

Lorsqu’un dégât des eaux survient, il est nécessaire de déterminer son origine, c’est-à-dire les causes principales. Cela est important afin de limiter l’écoulement d’eau, de retrouver la tranquillité dans votre logement, de refaire les embellissements, de déterminer les responsabilités et d’obtenir une indemnisation suite à la déclaration du sinistre auprès de la compagnie d’assurance. 

Pour identifier les causes d’une fuite ou dégât des eaux, il est important de contacter en urgence plombier paris 17, qui est en mesure d’effectuer une inspection en utilisant les bons équipements.

Déclarer le sinistre en fonction de son origine 

L’origine d’un dégât des eaux varie en fonction de l’endroit où il est situé. En effet, un écoulement d’eau peut survenir dans les parties privatives mais aussi dans les parties communes. Son origine peut se situer dans l’une ou l’autre.

Par exemple, si le dégât d’eau s’est déclenché dans la partie privative où se situent les dommages, le locataire doit déclarer le sinistre à son assurance ou le copropriétaire occupant.

Toutefois, si le dégât des eaux se trouve dans les parties privatives du logement d’un voisin, la déclaration du sinistre doit être effectuée en remplissant un constat amiable que chaque assuré l’envoie à son assureur. La convention CIDRE mène les relations entre les deux assurances afin de faciliter les procédures d’indemnisation du sinistre.

Par ailleurs, si l’origine de l’écoulement d’eau se situe dans les parties communes, c’est le syndic qui doit en être averti. A son tour, il doit déclarer le sinistre à l’assureur de la copropriété dans le cadre de son contrat multirisques immeuble. 

Réaliser une recherche de fuite d’eau 

Après avoir déclaré le sinistre auprès l’assurance, il faut réaliser une détection minutieuse pour déterminer précisément l’origine du dégât des eaux. Il est important de savoir que la recherche de fuite Paris est une étape indispensable pour localiser et repérer avec certitude d’où vient l’écoulement d’eau. Seul un expert en la matière peut mettre en place une inspection rapide et efficace. De plus, ce professionnel saura manipuler les différentes technologies servant à détecter tous les types de fuites d’eau. Toutefois, cette intervention nécessite parfois, la détérioration d’un mur, cloison ou dalles, c’est le cas où la fuite se trouve sur une canalisation inaccessible.

Quoi qu’il en soit, l’intervention d’un expert en recherche de fuite est indispensable pour garantir l’efficacité des travaux et pour pouvoir procéder aux réparations nécessaires.

Réparer le dégât des eaux, qui prendra en charge ?

Une fois la fuite trouvée, il est important d’effectuer les réparations nécessaires avant que la situation s’aggrave davantage. Cela permet aussi d’arrêter l’écoulement d’eau et de rétablir la tranquillité dans votre logement.  

En fonction de l’origine de la fuite, la réparation peut être à la charge du locataire, du copropriétaire, ou de la copropriété. Si le sinistre se trouve dans les parties communes, elle ne sera jamais prise en charge par l’assurance. En revanche, vous ne bénéficieriez d’aucune indemnisation tant que la fuite ne sera pas détectée. Si vous venez déjà procéder aux réparations, gardez alors toutes les factures et les justificatifs attestant les travaux réalisés. Si la réparation est effectuée par le gardien ou l’employée de l’immeuble,  conservez alors le devis d’intervention du plombier ou la facture de l’achat du matériel de réparation.

Dans tout les cas, la fuite d’eau ne doit pas être réparée avant le passage de l’expert pour évaluer les biens endommagés et déterminer l’étendue du dégât des eaux. Ne tentez alors aucune réparation ou remise en état avant son intervention ! 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here