La Tanzanie regorge d’endroits spectaculaires. La main de l’Homme n’a pas encore dénaturé les merveilles naturelles que ce pays contient. Cependant, les conduites irresponsables de certains touristes causent des dommages à l’environnement tanzanien. Voici un rappel de ce qu’il convient de faire afin que chacun puisse profiter pour longtemps encore de ces beautés.

Zanzibar : le lieu de naissance d’un projet admirable pour la cause environnementale

Surnommée l’île aux épices, Zanzibar attire les touristes par sa beauté et le calme dont elle dispose. Les lodges proposent diverses activités pour divertir les clients durant leur séjour. Et sur cette étendue de terre, un magnifique projet a vu le jour.  Les habitants ont pris conscience de l’importance de protéger l’environnement. Ils ont alors décidé de se lancer dans un programme qui permette de défendre la nature. Mais pas seulement. En effet, le projet Chumbe fait également venir des écoles afin de sensibiliser les élèves sur les gestes environnementaux. Ils leur font se rendre compte de l’importance de la préservation de ce qui nous entoure. Par ailleurs, des formations sont dispensées pour que des adultes en enseignent d’autres à propos de l’écologie.  Les habitants prennent une part active à ce projet. Les infrastructures qui correspondent au projet sont construites avec des matériaux naturels. 

Conduite à avoir pour profiter de son safari tout en militant

En fait, s’adonner au safari représente déjà un voyage écologique en soi. Le fait de vouloir découvrir la nature n’a rien de mauvais. Ce qui importe, c’est le comportement que le touriste montre durant ces déplacements. Un voyage en avion se révèle indispensable, mais le gaspillage peut être évité en partageant une voiture par exemple. Ne pas mobiliser un véhicule par couple pour un safari en tanzanie de quelques jours. Il vaut mieux le réserver à un groupe. Concernant les habitations, il y en a qui sont plus écologiques que d’autres. Les réellement convaincus réserveront dans ces hébergements autonomes. Cela signifie qu’ils recyclent ce qui peut l’être, utilisent l’eau de pluie et disposent de leur propre source d’énergie renouvelable. En balade, le touriste doit veiller à ne pas sortir des sentiers tracés. Les déchets ne sont pas à jeter n’importe où. La Tanzanie débute dans l’art de leur gestion.

Exemples de visites écologiques et de découvertes à faire en Tanzanie

Il existe d’innombrables endroits intéressants à visiter en Tanzanie. L’écologiste confirmé cherchera forcément à se rendre dans les endroits préservés du tourisme de masse. Dans ces lieux, la nature a gardé son aspect premier et aucune foule ne vient perturber l’écosystème. De tels endroits existent, mais nécessitent un certain investissement et du temps. Certains sont accessibles, comme le fait de visiter une ferme biologique. En outre, les touristes s’y rendent à vélo. Il y a d’autres moyens de découvrir le pays de manière saine. Le site choisi peut refléter son souci environnemental. Par exemple, les vacanciers peuvent choisir de faire un safari en tanzanie dans une zone de conservation. La région de Ngorongoro, par exemple, fait partie d’un programme qui protège l’environnement, tout en veillant au développement de la population locale.  

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋