L’autodiagnostic et la téléconsultation médicale sont des phénomènes sociétaux qui se développent à grande vitesse ces dernières années, d’autant plus, depuis la pandémie du nouveau Coronavirus Covid-19 et les mesures de confinement imposées dans de nombreux pays à travers le monde. Ainsi, notre équipe vous propose de faire un petit tour des principaux dispositifs médicaux à avoir à la maison, très utiles dans la pose d’un diagnostic à distance (ou d’un autodiagnostic) ou dans le cadre du suivi d’une pathologie.

Le thermomètre, n°1 des dispositifs médicaux.

Priomordial en cas de problèmes de santé, le thermomètre pour la prise de température est le dispositif médical n°1 a possédé chez soi. En effet, en cas de maladie, la fièvre demeure le symptôme principal à évaluer. Quelle soit élevée ou modérée, une température plus élevée que la normale est toujours un indicateur d’une lutte infectiologique par le corps et nécessite un suivi attentif et approprié. Très répandu dans la majorité des foyers français, le thermomètre, qu’il soit éléctronique ou simple, frontal, auriculaire, ou digital, dispose d’une précision relativement variable, mais le résultat demeure néanmoins fiable. C’est un dispositif peu coûteux et facilement accessible. Il est possible de se fournir en pharmacie, en ligne ou même en grande surface. Rappelons cependant que la commercialisation de thermomètre à mercure, pourtant très répandu depuis les années 1900, est interdite depuis le 10 juillet 2005 suite à une directive du Parlement Européen.

Le tensiomètre, nécessaire à tout âge.

Moins présent dans les foyers français, parce qu’il couvre un spectre de pathologies à priori moins large, le tensiomètre n’en reste pas moins un dispositif de santé très important à posséder chez soi. Contrairement aux idées reçues, prendre sa tension n’est pas seulement l’apanage des personnes agées, affaiblies ou atteintes de pathologies graves. La tension est un excellent indicateur de l’état de santé global du corps humain, et permet de mettre en lumière rapidement un problème de santé potentiellement difficile à identifier, car parfois totalement asymptomatique. L’hypotension ou l’hypertension sont également des troubles médicaux fréquents, qui touchent une partie très large de la population, et qui nécessitent un suivi adapté. Les femmes enceintes peuvent également être sujettes à de fortes crises d’hypertension, principalement en fin de grossesse, qui peuvent avoir des conséquences graves voir fatales pour la mère et l’enfant. D’où l’importance d’avoir un équipement adapté à son domicile en cas d’urgence, pour soi-même ou pour un proche.

L’oxymètre, un dispositif médical en pleine expansion.

Bien moins connu, l’oxymètre de pouls est entré dans la lumière depuis l’apparition du Covid-19, au point de subir une rupture partielle des stocks durant le pic de l’épidémie. L’oxymètre (ou saturomètre) est un dispositif médical qui permet de mesurer la saturation du sang en oxygène. Plus largement donc, il permet de surveiller le bon fonctionnement du système respiratoire, victime principale du coronavirus Covid-19. La saturation en oxygène du sang est exprimée en %, et la valeur normale se situe entre 95 et 100%. En dessous de 90%, l’état d’une personne est jugé grave et une hospitalisation d’urgence doit être envisagée. Autre point non négligeable, l’oxymètre, de par son principe de fonctionnement, permet également de mesurer la fréquence cardiaque (exprimée en bpm) ce qui en fait un appareil 2 en 1 très utile par les temps qui courent.

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋