Pourquoi plusieurs séances d’épilation laser sont-elles nécessaires ?

0
97
epilation-laser-lumiere

Que ce soit autour du maillot, sous les aisselles ou sur les jambes, les poils sont les ennemis jurés de l’été. Heureusement qu’il existe plusieurs moyens de s’en débarrasser, au nombre des quels figure en bonne place l’épilation laser. C’est un procédé de destruction du bulbe des poils qui s’étend sur plusieurs séances pour un résultat optimal. La question ici est de savoir les raisons pour lesquelles elle doit être réalisée aussi régulièrement avant d’être définitive. 

Qu’est-ce que l’épilation laser ? 

L’épilation laser est un principe de la photothermolyse sélective consistant à projeter un faisceau de lumière sur le follicule pileux. L’objectif est de pulvériser et de détruire à partir des impulsions de lumière laser les bulbes pileux pour se débarrasser définitivement des poils et jouir d’une vie tranquille. Pour plus d’informations, nous vous invitons à aller sur ce site https://ondesetlumiere.tn/.  

Par ailleurs, il faut garder que la longueur d’onde spécifique est de sorte à détruire exclusivement les bulbes pileux sans endommager notamment la structure de la peau environnante. Toutefois, l’épilation laser avant d’être totalement efficace prend un peu de temps en raison de certaines particularités du cycle pileux.  

Le cycle pileux : qu’est-ce que c’est ? 

Le cycle pileux d’une dure de 4 à 18 mois se décompose en trois phases et détermine l’efficacité de l’épilation laser. 

Phase anagène  

C’est la phase à laquelle le poil commence sa croissance dont la base est attachée au bulbe. Cette phase conditionne la pigmentation et la longueur du poil. Elle dure entre 1 et 3 mois en fonction du type de peau et de la zone. 

Phase catagène  

A cette phase, le poil subit une modification de sa structure et se décroche petit à petit de son bulbe. C’est une phase très courte du cycle pilaire où le poil transperce la peau et stoppe sa pousse. 

Phase télogène 

Le poil ayant fini sa pousse, commence à tomber pour laisser place à un nouveau poil. C’est le début d’un nouveau cycle. Elle ne dure qu’entre 3 et 6 mois. 

La nécessité de plusieurs séances d’épilation 

Dans le processus d’éradiquer le poil et son bulbe, il est important qu’il soit en phase anagène. En effet, la racine du poil contient de la mélanine, une substance absorbant le laser et servant aussi de fil conducteur à la lumière.  

Mais, il a été prouvé que tous les poils ne rentrent pas en phase anagène au même moment. Alors que cette phase constitue la phase de repousse la plus active du cycle. Il est impérieux alors de renouveler les séances afin d’atteindre tous les poils dès leur entrée en croissance tout au début du cycle. Sur ce, leur bulbe pourra être détruit de manière efficace pour un résultat parfait. Vous pourriez remarquer qu’après la première séance, les poils sont fins et poussent plus lentement.  

Pour ce qui est du protocole à suivre, les résultats attendus ne sont visibles qu’après 5 à 8 séances. Cela implique que l’organisme respecte convenablement le cycle pileux. Il faut également espacer les séances de cinq semaines au début du protocole en les réduisant au fur et mesure que le traitement tend vers sa fin.  

Vous pourriez être amené à suivre plus de séance que prévues concernant le visage, car on estime que le traitement des poils de cette zone est très délicat. Il en est de même du maillot et des aisselles où les séances peuvent aller jusqu’à plusieurs semaines en fonction de la repousse rapide des poils de ces zones contrairement à ceux des jambes par exemple. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on conseille souvent de continuer à raser la zone du poil  afin de la rapprocher davantage du bulbe à éliminer. 

Découvrez par la suite : Quand faut-il consulter un spécialiste en orthopédie ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here