Comment choisir sa guitare pour jouer du blues ?

0
331

Vous rêvez de jouer du blues à la guitare, ce genre apparu dès le XIXe siècle aux États-Unis et devenu populaire à la veille des années 1960 ? Comme pour tous les styles, il faut idéalement sélectionner un instrument approprié et maîtriser quelques bases avant de se lancer… Voici quelques conseils utiles à prendre en compte pour vous mettre au blues très prochainement !

La notion de « shuffle », un prérequis à maîtriser pour jouer du blues

Sur le plan purement rythmique dans le domaine du blues, on se place généralement sur un rythme qualifié de « shuffle », ou parfois de « ternaire ». Très concrètement, to shuffle signifie « traîner des pieds ». En ce sens, à chaque fois que vous voyez un groupe de deux croches sur la partition, vous devez faire durer la première et tarder à jouer la deuxième.

Sur une partition, une croche qui doit être jouée en ternaire se matérialise souvent par la présence du chiffre « 3 » au-dessus. En parallèle, on conseille de jouer les coups de médiator vers le bas, afin d’avoir une tonalité légèrement plus lourde et plus appropriée au genre.

N’hésitez pas à rechercher des tutoriels vidéo sur le web, ils pourront vous aider pas à pas à découvrir et vous familiariser avec ce genre spécifique.

Avec quelle guitare peut-on jouer du blues ?

Idéalement, on sollicite plutôt une guitare électrique pour le blues. Ensuite, il faut se nantir d’un amplificateur ainsi que d’un micro, sachant que deux configurations sont possibles :

  • H-H : deux micros simples
  • S-S : trois micros simples

Privilégiez les manches fins, sachant que ce conseil vaut pour beaucoup de genres : le but, ici, est surtout de simplifier vos mouvements et d’éviter de générer des douleurs musculaires ou tendineuses après de longs entraînements. Ce manche doit aussi être droit et le corps doit être plein.

Si vous aspirez à prendre des cours de guitare et à apprendre le blues, évitez de choisir un micro trop puissant, et surveillez bien la courbure du manche au moment d’acheter votre instrument (un manche plat, par exemple, peut engendrer des sons faux ou métalliques qui ne seront pas adaptés au rendu souhaité).

Apprendre un riff basé sur le Mi, La et Si et la gamme pentatonique

Dans le domaine du blues à la guitare, un riff déclinant un accord en Mi, en La et en Si constitue une bonne base à maîtriser dans un premier temps. On l’entend sur des titres très populaires dans le genre, à l’instar de « Rock me Baby » (BB King).

L’enjeu, ici est de parvenir à frotter les cordes graves avec un médiator et les cordes medium avec votre annulaire. Cette manipulation peut sembler assez difficile au début, car il s’agit d’une gymnastique qui n’est pas tout à fait naturelle. Prenez le temps de bien vous exercer et assurez-vous de correctement maîtriser cet enchaînement, car c’est une base qui vous sera très utile par la suite.

En parallèle, vous devrez aussi connaître toutes les notes de la gamme pentatonique mineure Mi.

L’intérêt des cours de guitare à domicile pour apprendre le blues

Si vous prenez des cours de musique collectifs, vous n’allez pas forcément avoir l’opportunité de choisir les genres sur lesquels vous vous positionnerez. En contactant un professeur à domicile pour suivre les cours chez vous, chaque parcours devient personnalisable à souhait.

Alors si vous éprouvez l’envie d’apprendre le blues à la guitare, ou de vous lancer des défis dans d’autres genres ciblés, misez sur les cours particuliers qui vous permettront d’avoir du plaisir, de progresser à votre rythme et de vous épanouir dans votre pratique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here